Introduction

 

Introduction

 

 Au XIXème siècle, grâce à la découverte de l'existence des microbes par Louis Pasteur et Robert Koch, on a pu identifier un grand nombre d'agents infectieux et découvrir de nombreux vaccins. Si 98% des microbes sont bénéfiques (ex: les probiotiques), certains restent nocifs pour l’Homme. C’est le cas de certaines bactéries. Jusqu’à une certaine époque, elles furent redoutées car on ne connaissait pas ou très peu de moyens pour soigner une maladie due aux bactéries, et elles faisaient chaque année des ravages (syphillis ou encore tuberculose). Dans ce contexte, la découverte de Fleming de la pénicilline, premier antibiotique, fut révolutionnaire pour le monde de l’époque. Ces antibiotiques commencèrent à être largement utilisés. Cependant, aujourd’hui les effets  de cette consommation commencent à ce faire ressentir, et le remède miracle est remis en question.

 

Dans une première partie, nous nous intéresserons à un antibiotique, la pénicilline, en étudiant sa composition et en réalisant un antibiogramme. Puis nous essaierons de définir ce qu’est un antibiotique ainsi que son mode d’action. Enfin, nous montrerons que si les antibiotiques sont un progrès majeur dans l’histoire de la médecine, ils montrent aussi aujourd’hui leur limite, et nous verrons ce qui peut être fait face à la résistance aux antibiotiques.

 

Lycée Jean Jacques Rousseau - Mathilde et Yolaine

Créer un site gratuit avec e-monsite - Signaler un contenu illicite sur ce site

×